Quand le Gwenn ha Du vire au rose

S’il devait exister en architecture navale une sorte de quadrature du cercle, cela serait sans doute la gabarre. Ce bateau de travail est de surcroît pour l’historien un témoin précieux, véritable porte d’entrée vers un monde aux lisières d’Armor et d’Argoat, prouvant par la même occasion que la cloison étanche que l’on intercale entre ces deux espaces est au contraire loin d’être aussi hermétique.

Pour en savoir plus...

De la centralité du fait militaire

Quoi que consacré aux infrastructures militaire du Nord et du Pas-de-Calais entre 1871 et 1914, l’ouvrage que publie Philippe Diest aux Presses universitaires du Septentrion ne manquera pas d’attirer l’attention de quiconque s’intéresse à la Bretagne. Par ricochet, ce sont en effet de nombreuses pistes de travail qu’offre ce riche livre, volume assurément appelé à devenir un classique.

Pour en savoir plus...

La France vue par ses villages

Avec cet ouvrage, Jean-Pierre Rioux entend écrire l’histoire de France par ses villages, et ce depuis le Moyen-Âge jusqu’à nos jours. C’est donc l’occasion d’un beau voyage ponctué de multiples escales historiographiques, parcours à travers certaines célèbres œuvres comme Montaillou. Mais la synthèse n’est pas sans faire ressortir, ça et là, un certain nombre d’affirmation péremptoires et pour le moins discutables.

Pour en savoir plus...

Un jeune historien nommé Alain Corbin

La publication d’un ouvrage d’Alain Corbin est toujours une perspective heureuse et ces Paroles de Français anonymes ne font pas exception à ce constat. C’est en effet d’une œuvre de jeunesse longtemps disparue dont il s’agit ici, ouvrage qui donne à voir un historien en devenir tout en mettant à disposition du plus grand nombre les résultats d’une audacieuse et précieuse enquête orale portant sur les années 1930.

Pour en savoir plus...

Léger, la Bretagne et la Grande Guerre

Il faut parfois savoir prendre des chemins détournés pour renouveler notre connaissance de l’histoire de la Bretagne et c’est justement ce que permet la correspondance, publiée sous la direction de Tristan Rondeau, de Fernand Léger à André Mare et son épouse. Un détour par la Normandie donc pour mieux cerner la Bretagne des arts mais aussi quelques réalités de l’armée française de la Grande Guerre.

Pour en savoir plus...

Histoire d’une marginalité

Rares sont les livres d’histoire à coller autant à l’actualité que l’ouvrage que Françoise Salvadori et Laurent-Henri Vignaud consacrent aux oppositions aux vaccins. Surfant à l’évidence sur un sujet en vogue, les auteurs rappellent que l’histoire peut être source d’expertise sur un fait de société. Mais, malheureusement, le volume pose un certaine nombre de problèmes qui, il faut l’avouer, laisse un goût amer.

Pour en savoir plus...

La carrière de Miséry

La carrière de Miséry, bien qu’aujourd’hui disparue, est un haut-lieu du patrimoine nantais puisque, sans elle, la ville ne pourrait pas exister, tout du moins comme nous la connaissons actuellement. C’est donc tout le mérite de l’équipe de la revue Place publique Nantes que de mettre en lumière ce lieu unique, véritable fondement géologique et architectural de la cité des Ducs.

Pour en savoir plus...

Entrapercevoir Mathurin Méheut ?

Encore un livre sur Mathurin Méheut ? Certes, on sait la production de l’artiste particulièrement dense mais que peut bien nous apprendre un nouvel ouvrage sur le maître lamballais ? Et bien beaucoup de choses puisque Denise Delouche et Anne de Stoop exhument une correspondance aussi inédite que splendide. Mais malheureusement, il ne s’agit là que de quelques fragments, ce qui est bien entendu frustrant.

Pour en savoir plus...

Une magistrale leçon d’histoire

A travers la triste vie d’un interné de l’asile départemental d’aliénés de Quimper, dans le Finistère, un dénommé Paul Taesch, né orphelin à Paris, Anatole Le Bras livre une passionnante description de l’univers de la psychiatrie en France à la fin du XIXe siècle. Ce faisant, il livre un ouvrage magistral, une superbe leçon de méthode historique que chacun se doit de connaître tant il est certain qu’elle fera date.

Pour en savoir plus...

Des mélanges qui visent juste

Le volume de mélanges historiques offert au professeur François Cochet est indéniablement à l’image de ce grand historien. En traitant du rapport que les Français entretiennent avec les armes à feu depuis 1789, ce livre propose une réflexion originale, à rebours des idées reçues et, pour tout dire, précieuse. Bref, un ouvrage que l’on ne saurait trop conseiller tant il fourmille d’articles des plus stimulants.

Pour en savoir plus...

Le viol et la justice

Ecrire un ouvrage sur les atteintes sexuelles aux enfants dans la Bretagne du XIXe siècle constitue  un véritable tour de force tant le sujet est atroce. Pourtant, on ne saurait trop conseiller le livre qu’Isabelle Le Boulanger publie aux éditions Goater tant riches sont les enseignements auxquels conduisent sa lecture : aussi choquant que cela puisse  paraître, les idées de viols et de justice sont bien des constructions.

Pour en savoir plus...

Superbes Seiz Breur

Trop souvent les éditeurs de « beaux » livres privilégient la forme sur le fond, accouchant d’ouvrages volumineux et vendus à un prix exorbitant. Les dynamiques éditions Locus Solus prouvent toutefois qu’il est parfaitement possible de conjuguer esthétisme et profondeur du propos à un tarif raisonnable en publiant la superbe synthèse que Pascal Aumusson consacre au célèbre mouvement artistique breton des Seiz Breur.

Pour en savoir plus...

Au nom des Bretonnes

Formidable ouvrage que celui qu’Anne Lecourt consacre à une quinzaine de Bretonnes ordinaires. En recueillant leur parole, l’auteur donne à voir non seulement la fulgurance des transformations que connait la péninsule armoricaine au XXe siècle mais la réalité de vies quotidiennes qui ne transparaissent habituellement que difficilement dans les archives publiques. Bref, un beau volume à connaître !

Pour en savoir plus...

En Bretagne, la ruée vers l’argent

L’histoire que Noël Brouard, Servanne Duterne et Alain Lozac’h exposent dans ce petit livre dépasse de très loin le cadre de la simple monographie d’une activité professionnelle pouvant paraître comme exotique en Bretagne : les mines de plomb argentifère. En effet, c’est tout un pan de l’économie armoricaine qui ainsi se dévoile, rappelant que la péninsule rime aussi avec le développement du capitalisme financier.

Pour en savoir plus...

un artiste entre guerre et paix

Publiée à l’occasion d’une belle exposition que lui a consacrée le Musée de Beaux-Arts de Rennes, la rétrospective Camille Codet que viennent de sortir les éditions Snoeck est un outil essentiel pour qui souhaite découvrir cet artiste majeur. Cet ouvrage est d’autant plus important que Camille Godet est moins connu que ses illustres contemporains Mathurin Méheut et Jean-Julien Lemordant, mais pas moins talentueux.

Pour en savoir plus...

pour une histoire culturelle du travail

Conçu comme une sorte de guide présentant les archives qui servent à écrire l’histoire du travail dans le département du Finistère, l’ouvrage que Maël Cariou publie chez Locus Solus est en réalité bien plus que cela. Ce livre est en effet non seulement une invitation à se plonger dans un passionnant champ d’investigation mais une incitation à renouveler ce terrain par l’intermédiaire de l’histoire culturelle.

Pour en savoir plus...

Un singulier curé servannais

Passionnant personnage que le père Louis Duchesne, figure intellectuelle aussi oubliée que peu consensuelle. Là est donc tout l’intérêt du passionnant ouvrage collectif que lui consacre la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Saint-Malo : amener à redécouvrir cet ecclésiastique hétérodoxe et, ce faisant, revenir sur une époque où la méthode historique avait une véritable dimension politique.

Pour en savoir plus...

De l’industrie bretonne

La Bretagne terre d’industrie ? Oui et depuis fort longtemps ! C’est d’ailleurs ce que s’attache à rappeler Alain et Claudine Lamour en publiant un ouvrage sur les Industries d’autrefois en Bretagne. Une manière de rappeler la complexité d’une région qui ne saurait se réduire aux marins d’Armor et aux paysans d’Argoat, en dépit de ce que tentent de nous imposer certains stéréotypes folklorico-régionaux.

Pour en savoir plus...

Des frères géniaux

Dû à la plume de Laurence Prod’homme, le dernier ouvrage que co-publient le Musée de Bretagne et les éditions Fage permet de mettre en lumière deux des plus grands noms de la photographie bretonne au XXe siècle, si ce n’est les deux plus grands photographes bretons du XXe siècle, les frères Charles et Paul Géniaux. Découverte d’une œuvre majeure et d’une source incontournable pour l’historien.

Pour en savoir plus...