Histoire du tourisme franco-allemand sur Arte avec Johan Vincent

Spécialiste en vue de l’histoire du tourisme et contributeur régulier d’En Envor, revue d’histoire contemporaine en Bretagne, Johan Vincent compte parmi les historiens présents dans l’excellente série documentaire diffusée par Arte consacrée à l’histoire franco-allemande, un film passionnant diffusé le 27 septembre dernier et à revoir en ligne jusqu’au 27 novembre prochain.

Quels paysages les Français et les Allemands ont-ils créé pour profiter de leurs vacances ? Le réalisateur Roland Théron a choisi d’explorer deux siècles de transformations sur les côtes et dans les stations thermales, depuis les airs et avec quatre historiens. Johan Vincent intervient en particulier sur la période du tourisme de masse, avec la construction touristique de la côte languedocienne, en prenant l’exemple de La Grande Motte. À partir des années 1960, la Mission Racine, du nom du conseiller d’État Pierre Racine qui en était le coordinateur auprès du Premier ministre, bouleverse – physiquement – la côte pour capter les touristes de passage qui transitent vers l’Espagne : c’est le temps des villes nouvelles (créations de La Grande Motte, de Port-La-Nouvelle, de Port-Leucate…), des grands projets dits d’avenir (ici, souvent autour d’un port de plaisance, même pour l’Héliopolis naturiste du Cap d’Adge), de la modernité.

Pour information, le centre des archives départementales de l’Aude prépare pour l’été 2018 une exposition sur la Mission Racine dans le département.

« France-Allemagne, une histoire commune », épisode n°3 « Paysages de vacances », 26 minutes.