L’enlèvement du « bébé Lindbergh »

L’affaire de l’enlèvement du bébé de l’aviateur américain Charles Lindbergh provoque une émotion mondiale à la hauteur de la célébrité du pilote. La Bretagne n’échappe pas à cette fièvre médiatique, traitant l’affaire à la manière d’un véritable feuilleton. A ce jeu de remplissage, peu importe finalement si les informations se mêlent parfois aux plus folles rumeurs.

Pour en savoir plus...

Une histoire de la décentralisation

La décentralisation est parfaitement semblable à la composition de l’équipe de football de football : tout le monde a un avis sur le sujet sans nécessairement bien le maîtriser. Pour celles et ceux qui, justement, auraient besoin d’une remise à niveau, les éditions Berger-Levrault proposent un passionnant dictionnaire des Grandes figures de la décentralisation : un ouvrage absolument indispensable.

Pour en savoir plus...

L’incendie de la cathédrale de Nantes

Depuis que l’homme érige des cathédrales, ces édifices doivent faire face au pire des dangers : le feu. Avec l’émergence de la notion de patrimoine, une notion qui entend vitrifier le temps et arrêter le cours de l’histoire, ces incendies suscitent une émotion qui dépasse de loin le cercle des croyants. De quoi confondre vitesse et précipitation quand vient le temps de la reconstruction.

Pour en savoir plus...

Henriette Le Belzic et l’horreur nazie

Résistante nantaise, Henriette Le Belzic durant le système concentrationnaire nazi durant près de quatre ans. Les mémoires qu’elle rédige 30 ans après sa libération du camp de Mauthausen, en Autriche, viennent enfin d’être publiées aux éditions Coop Breizh. Présentées par l’historienne Isabelle Le Boulanger, elles offrent un regard précieux sur l’un des pires mouroirs de l’histoire.

Pour en savoir plus...

la poudrerie devenue poudrière

Plongée dans la torpeur de l’été 1975, la petite commune de Pont-de-Buis est ravagée le 7 août par une série d’explosions entraînant un bilan matériel mais, plus grave encore, humain très lourd : la poudrerie qui a fait la réputation de la ville vient de sauter. Retour sur une catastrophe qui a marqué profondément la région. Il est vrai que l’enquête a révélé bien des disfonctionnement et une sécurité très aléatoire.

Pour en savoir plus...

Une brume fatale pour le SS Egypt

De par l’importance de sa façade maritime, la Bretagne est régulièrement témoin de terribles naufrages. En dépit de cette sinistre récurrence, chaque tragédie rappelle aux Bretons à quel point la mer est dangereuse. Ainsi, lorsque le SS Egypt entraine dans sa perte, au large du Finistère, une centaine de passagers, un sentiment d’effroi se répand immédiatement dans la presse bretonne.

Pour en savoir plus...

la Bretagne comme tremplin politique

Fervent défenseur du catholicisme social, Albert de Mun est l’un des personnages incontournables de la scène politique de la fin du XIXe siècle. Parisien de naissance, il fait pourtant de la Basse-Bretagne son fief électoral durant près de 40 ans. Retour sur l’itinéraire d’un homme de droite bien décidé de ne pas laisser à la gauche le monopole de la question sociale.

Pour en savoir plus...

Une institution : le Café de la Paix

S’il est une institution que tous les Rennais connaissent et apprécient, c’est le Café de la Paix, situ place de la République, au pied du Palais du commerce. C’est l’endroit où il faut aller, et sans doute où il faut être vu si l’on veut accéder à la notabilité locale. Mais c’est surtout un lieu chargé d’histoire, véritable archive qui dit quelques-unes des évolutions marquantes du chef-lieu du département d’Ille-et-Vilaine.

Pour en savoir plus...

Bien plus qu’un journal sportif

Durant les années 1920, l’intérêt que les Français portent aux compétitions sportives ne cesse de croître. C’est dans ce contexte qu’apparaît, en septembre 1923, l’hebdomadaire La Pédale qui, comme son nom l’indique, s’intéresse au cyclisme. Mais, en y regardant de plus près, le journal s’avère être bien plus qu’un énième titre sportif et offre une belle porte d’entrée sur la société française des années 1920.

Pour en savoir plus...

Chariot et la propagande nazie

L’opération Chariot est assurément l’un des plus incroyables raids commandos de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Mais pour Vichy et l’Occupant, elle est un véritable camouflet doublé d’une réduction certaine de son potentiel maritime alors que fait rage la bataille de l’Atlantique. Dans ces conditions, il n’y a rien d’étonnant à ce que la presse bretonne aux mains des collaborateurs taisent l’opération.

Pour en savoir plus...

Le secret de la longévité

L’information relatant l’existence d’individus multi-centenaires aurait de quoi faire sourire. Pourtant, la presse bretonne ne manque pas d’évoquer, avec beaucoup de sérieux, la santé de Li Chung Yun ou encore celle de Zaro Aga, âgés respectivement, en 1930, de 252 et 157 ans. Entre fantasmes et commerce juteux, le secret de la longévité est assurément un thème porteur.

Pour en savoir plus...

Que Bérose vous aide dans vos recherches !

Dénommée d’après un fameux historien de la Babylone antique, la base de données Bérose est un outil numérique éminemment précieux qui servira tout particulièrement à celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Bretagne contemporaine. On y trouvera d’innombrables ressources qui invitent à élargir les regards et à saisir les habitants de la péninsule armoricaine dans une perspective anthropologique.

Pour en savoir plus...

Lorient, la grippe et le Calédonien

L’histoire du Calédonien, un navire de la Royale transformé en hôpital militaire pour soigner les marins du dépôt de Lorient touchés par l’épidémie de grippe espagnole, pourrait de prime abord passer pour négligeable. Elle est pourtant particulièrement instructive en ce qu’elle montre combien la maladie exacerbe d’une part les tensions politiques, constitue d’autre part un véritable front de la Grande Guerre.

Pour en savoir plus...

une source paradoxale

Les archives ont leur logique propre et celle-ci est parfois parfaitement contre-intuitive. C’est ce que montrent par exemple les dossiers d’attribution de la carte de Combattant volontaire de la Résistance (CVR). En effet, contrairement à ce qu’on pourrait croire de prime abord, les cas soldés par une décision favorable ne sont pas nécessairement les plus riches du point de vue documentaire.

Pour en savoir plus...

jouer contre son camp ?

S’il est une personne qui semble incarner l’expression « jouer contre son camp », c’est bien Gustave de Kerguézec. Authentique aristocrate descendant d’une lignée de nobles remontant au XVe siècle, il est un parlementaire qui se vante de faire fermer les couvents et qui réclame même la suppression complète des titres de noblesse ! Mais cela ne l’empêche pas d’ériger Tréguier en véritable fief électoral…

Pour en savoir plus...

Toutankhamon aide à vendre de l’apéritif

L’histoire de l’Egypte fascine tellement les Français qu’en 1923 Toutankhamon sert… à promouvoir une célèbre marque d’apéritif ! Il est vrai que son tombeau vient tout juste d’être découvert par l’archéologue britannique Howard Carter. Mais, ce faisant, la publicité que diffuse L’Ouest-Eclair dans son édition du 7 mars 1923 nous délivre, de manière insidieuse, une belle leçon de méthodologie.

Pour en savoir plus...

Quand L’Avenir passe… par l’Algérie

Contrairement à que l’on affirme trop souvent, le régionalisme breton est bien vivant en 1958. Délaissant la fibre identitaire et pas encore investi dans le renouveau culturel, il est alors fonctionnel et se manifeste essentiellement dans les questions économiques. Cette stratégie invite le journal L’Avenir fondé par Yann Fouéré à apporter en avril 1958 un étonnant soutien à la politique française en Algérie.

Pour en savoir plus...

Rêver d’un nouveau monde

Symbole honni par les uns mais tendrement apprécié par les autres tant elle renvoie à l’enfance, Bécassine à tout connu, des affres de la mobilisation pendant la Première Guerre mondiale à une tentative d’assassinat à la veille de la Seconde. Tour d’horizon d’un magnifique objet d’histoire culturelle, qui par bien des égards parait épouser les contours d’une identité bretonne qui s’expose de plus en plus fièrement.

Pour en savoir plus...

L’arrachage des pommiers à cidre

Péril social et hygiéniste, l’alcool pèse toutefois lourd dans l’économie française, situation qui est la source de nombreuses ambiguïtés. En Bretagne, c’est le cidre qui est au centre des débats. Lorsqu’en 1957 la télévision propose d’arracher les pommiers, c’est dit-elle pour lutter contre l’alcoolisme. Mais en réalité se cachent derrière ce discours d’autres ambitions, indissociable de l’idée de modernité.

Pour en savoir plus...

De la centralité du fait militaire

Quoi que consacré aux infrastructures militaire du Nord et du Pas-de-Calais entre 1871 et 1914, l’ouvrage que publie Philippe Diest aux Presses universitaires du Septentrion ne manquera pas d’attirer l’attention de quiconque s’intéresse à la Bretagne. Par ricochet, ce sont en effet de nombreuses pistes de travail qu’offre ce riche livre, volume assurément appelé à devenir un classique.

Pour en savoir plus...

les éclusières du canal de Nantes à Brest

On ne peut à l’évidence que se réjouir que des femmes puissent accéder aux mêmes métiers que les hommes. Mais la réalité est parfois plus subtile. Ainsi, lorsqu’en 1930 le journal L’Ouest-Eclair se fait l’écho de l’arrivée d’éclusières sur le canal de Nantes à Brest, cette nouvelle doit être réinsérée dans un certain contexte. En l’occurrence celui de la relégation d’une voie navigable alors centenaire et, pour tout dire, dépassée.

Pour en savoir plus...