un capitaine breton à Dunkerque

On sait le rôle de la flotte que les Britanniques constituent de bric et de broc afin d’évacuer de la fournaise de Dunkerque des centaines de milliers de soldats et, ainsi, se donner les moyens de poursuivre le combat contre des armées du Reich qui apparaissent alors aussi rapides que l’éclair. Mais peu se souviennent que parmi ces navires réquisitionnés, certains sont commandés par des Français, et même des Bretons.

Pour en savoir plus...

En vacances avec les Debré à Préfailles

Il est une petite commune de Loire-Atlantique qui, depuis des décennies, accueille chaque été une des plus illustres familles de a droite française : Préfailles. C’est en effet non loin de Pornic que les Debré, depuis la fin du XIXe siècle, viennent se reposer et, quelque part, se ressourcer. Comme si Robert le médecin, Michel puis Bernard et Jean-Louis, les politiques se tissaient une histoire bretonne.

Pour en savoir plus...

Quand le volage passe en conseil de guerre

Le propre d’un conflit comme la Première Guerre mondiale est de s’immiscer dans les moindres strates du monde social, y compris les plus privées. C’est ainsi que lorsqu’un soldat du 25e régiment d’infanterie de Cherbourg est pris en flagrant délit d’adultère, et il est vrai de bigamie, le jugement de la morale patriotique en devient presque plus sévère que la condamnation prononcée par le Conseil de guerre.

Pour en savoir plus...

1958 : année écolo ?

Lorsqu’on songe à 1958 viennent rapidement en tête de nombreuses images : le retour au pouvoir du général de Gaulle et l’avènement d’une nouvelle constitution sur fond de guerre en Algérie, même si celle-ci ne dit pas encore son nom. Rares sont probablement celles et ceux qui associent cette année à la lutte en faveur de l’environnement. Pourtant, par bien des égards, 1958 c’est en Bretagne l’année écolo.

Pour en savoir plus...

De la Bretagne au Québec, Marie Le Franc

C’est peut-être l’une des plus grandes romancières de l’entre-deux-guerres, une auteure à assurément placer au Panthéon des Lettres françaises mais, honnêtement, qui connaît encore aujourd’hui Marie Le Franc et son formidable Grand-Louis l’innocent, prix Femina 1927 ? Retour sur le destin de cette immense romancière qui a partagé sa vie entre le Canada et la Bretagne.

Pour en savoir plus...

Saint-Nazaire et son lycée expérimental

Qui n’a jamais rêvé d’une école à la carte, où les élèves ne seraient plus sous la domination des enseignants mais libres d’apprendre ? Utopie irréalisable ? Certainement pas pour le professeur d’Allemand Gabriel Cohn-Bendit – frère de… – qui profite du vent d’espoir engendré par l’élection de François Mitterrand à l’Elysée pour obtenir la création d’un tel lycée à Saint-Nazaire, précisément la ville où il enseigne.

Pour en savoir plus...

Un couple de de Trémel reconnu « Juste »

L’élévation d’un couple de Trémel, dans les Côtes-du-Nord, à la dignité de « Juste parmi les Nations » est un évènement précieux. Outre le symbole puissamment universel qui vient d’être distingué, cette histoire permet en effet de lever un voile sur non pas un mais deux pans méconnus de l’histoire de la Bretagne, deux dimensions qui rappelle que la péninsule armoricaine n’est pas unanimement catholique.

Pour en savoir plus...

Quand Saint-Brieuc devance Monaco

Le 17 juillet 1927, Saint-Brieuc a de faux airs de Monaco en accueillant une incroyable compétition automobile : la coupe Florio. Le succès est tel qu’il en éclipse même le sacrosaint Tour de France cycliste !! Et comme bien souvent, cette compétition, considérée comme un objet d’histoire, dépasse largement le simple cadre du sport et en dit beaucoup à propos de la Bretagne de la fin des années 1920.

Pour en savoir plus...

A propos du massacre des apprentis

Les victimes civiles des bombardements de la Seconde Guerre mondiale sont de plus en plus visible dans le discours relatif à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale. A Saint-Nazaire, les quelques 180 morts du bombardement dit des apprentis, le 9 novembre 1942, n’échappent pas à cette réalité. Il n’en demeure pas moins que leur souvenir est parfois très ambigu, comme en témoigne d’ailleurs ce terme de « massacre ».

Pour en savoir plus...

René Vautier, un cinéaste militant

Il est aujourd’hui un des cinéastes bretons les plus célébrés, si ce n’est le plus loué, et pourtant le parcours de René Vautier fut une lutte permanente, hors des sentiers battus. Son parcours est à l’image de son cinéma, militant, et il y a quelque chose d’assez ironique à voir les louanges déferler aujourd’hui sur son souvenir alors que son œuvre fut tant combattue et censurée, jusqu’à l’envoyer en prison.

Pour en savoir plus...

L’ascension fulgurante de Roger Le Hyaric

Roger Le Hyaric est l’une des figures de la résistance bretonne. Le jeune homme, alors âgé de 24 ans, devient en 1944 l’un des principaux responsables des FTP dans l’Ouest de la France. Cette ascension, aussi soudaine qu’intense, renforce ensuite son engagement auprès du Parti communiste français. Mais elle éclaire aussi les principes de hiérarchisation à l’œuvre au sein de la clandestinité.

Pour en savoir plus...

Une approche française

C’est une synthèse à la fois particulièrement éclairante et novatrice sur la participation des Etats-Unis à la Première Guerre mondiale que vient de publier le lieutenant-colonel Rémy Porte aux éditions SOTECA. C’est en effet une approche française que propose l’auteur, angle qui permet non seulement de renouveler le genre mais de s’aventurer dans des territoires historiographiques peu fréquentés.

Pour en savoir plus...

la démocratie-chrétienne en action

Figure aujourd’hui oubliée malgré un parcours politique aussi complet que conséquent, André Colin rappelle la force des convictions démocrates-chrétiennes en Bretagne. Mais, plus encore, ce grand Résistant souligne combien l’engagement n’est pas nécessairement une affaire individuelle. En effet, il est difficile de ne pas examiner la trajectoire de ce grand élu finistérien sans l’insérer dans une prestigieuse généalogie.

Pour en savoir plus...

Quand le Stade rennais a failli disparaître

Le 20 juin 1937, le Stade rennais lance un appel à souscription pour tenter de sauver le club de la faillite. Plus qu’une simple équipe, c’est une véritable vitrine promotionnelle de la Bretagne qui menace en effet de disparaître. En réunissant la somme espérée, le Stade rennais réalise une mémorable remontada et remporte probablement l’un des plus beaux trophées de son histoire.

Pour en savoir plus...

Un président américain à Brest

L’arrivée du président américain Woodrow Wilson à Brest, le 13 décembre 1918, dans le cadre des pourparlers de paix de Versailles, est un événement bien connu. Ce qui l’est en revanche moins, c’est la manière dont la Bretagne se met en scène à cette occasion, la façon dont elle dit sa foi en le Wilsonisme, un vibrant plaidoyer qui est diversement apprécié à Paris.

Pour en savoir plus...

L’Ouest vu par les soldats allemands

Olivier Sierra publie chez OREP Editions un nouvel ouvrage intitulé « L’Ouest occupé ». A travers 700 photographies intimes et bien souvent inédites, l’auteur nous fait découvrir l’Occupation à travers le regard des soldats allemands. Une façon de découvrir la Seconde Guerre mondiale sous un angle qui à défaut d’être totalement nouveau est le plus souvent inédit.

Pour en savoir plus...

Un véritable Barnum à Rennes

Barnum, c’est bien plus qu’un cirque. Barnum, c’est en effet un nom qui a profondément marqué la culture populaire. Les fastueuses tournées organisées en Europe par le géant américain au début du XXe siècle ont très largement contribué à forger cette notoriété. L’enthousiasme qui entoure l’arrivée du cirque à Rennes en 1902 puis en 1928 en est la preuve.

Pour en savoir plus...

Un webdocumentaire émouvant

A travers le webdocumentaire « Si je reviens un jours. Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky », la journaliste bretonne Stéphanie Trouillard et la professeure documentaliste Khalida Hatchy nous entrainent dans une passionnante enquête historique. D’un point de vue méthodologique, ce travail démontre une nouvelle fois l’intérêt et la richesse des archives privées.

Pour en savoir plus...

Un singulier curé servannais

Passionnant personnage que le père Louis Duchesne, figure intellectuelle aussi oubliée que peu consensuelle. Là est donc tout l’intérêt du passionnant ouvrage collectif que lui consacre la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Saint-Malo : amener à redécouvrir cet ecclésiastique hétérodoxe et, ce faisant, revenir sur une époque où la méthode historique avait une véritable dimension politique.

Pour en savoir plus...

Quand Vichy ressurgit à la dynamo

Le Dunkerque de Christopher Nolan est au cœur d’un étrange paradoxe : il s’agit de l’un des plus remarquables et enthousiasmants films de guerre jamais réalisé et pourtant nombreuses sont les critiques particulièrement acerbes à son propos. Cette situation ne doit rien au hasard mais en dit au contraire beaucoup sur notre rapport au péché originel de 1940, passé qui ne passe définitivement pas.

Pour en savoir plus...

Les vacances bretonnes de Georges Pompidou

Le temps de la politique ne s’arrête jamais et pour une personne en campagne, le lieu de ses congés d’été peut se révéler important. C’est ainsi que devenu Premier ministre, Georges Pompidou abandonne Saint-Tropez pour la Bretagne. Retour sur une captation d’image en décalage avec la réalité des pratiques touristiques, mais qui n’’empêche pour autant pas une sincère affection pour la région.

Pour en savoir plus...