Le Tour de la question ?

La découverte du tracé du Tour de France est, en Bretagne, un véritable évènement. Plusieurs mois avant l’épreuve, les spéculations commencent pour savoir quelles sont les chances des Bretons. En 1958, l’hypothèse d’un retour du triple vainqueur de l’épreuve, Louison Bobet, est sur toutes les lèvres. Mais derrière ses réjouissances se cachent également de véritables inquiétudes sur l’avenir de la Grand Boucle.

Pour en savoir plus...

de Gaulle, un retour vu de Bretagne (1958)

Après une longue traversée du désert, Charles de Gaulle revient au pouvoir à la fin d’un mois de mai 1958 particulièrement troublé. Entre les émeutes algériennes et les menaces sur la métropole, quel regard les Bretons portent sur le retour du général de Gaulle ? Si la personne de l’homme du 18 juin entraîne à l’évidence l’adhésion qu’en est-il du projet politique gaulliste ?

Pour en savoir plus...

un « très grand film »

Le 20 décembre 1957, Le Pont de la rivière Kwaï sort sur les écrans français. Adapté d’un roman de Pierre Boulle, le film est honoré par sept statuettes lors de la cérémonie des Oscars de 1958. Si la réception outre-Atlantique est excellente, comment est-il accueilli en Bretagne ? Un article publié dans La Liberté du Morbihan nous offre quelques éléments de réponse.

Pour en savoir plus...

 

1958: La non-qualification de l’Italie

La non-qualification de l’équipe d’Italie pour la Coupe de monde, le 13 novembre 2017, est un évènement pour l’ensemble de la presse internationale. C’est en effet la deuxième fois que l’équipe, quadruple détentrice du trophée, échoue à ce stade de la compétition. Mais la première fois, en 1958, la presse bretonne n’accorde qu’une maigre importance à la déroute transalpine.

Pour en savoir plus...

recourir au passé pour comprendre le présent ?

Les ruptures de l’année 1958 agissent à la manière d’un choc sans précédent sur les contemporains et sont, en conséquence, faute de repères, difficilement compréhensibles. La tentation est donc forte, pour comprendre le réel en cours, de puiser dans des événements historiques récents. Mais ces réactivations mémorielles se révèlent souvent peu pertinentes et révèlent d’autres fractures, plus anciennes.

Pour en savoir plus...

De la France Libre au Palais Bourbon

Le parcours de l’abbé Hervé Laudrin est à bien des égards intéressants. Fondateur du Centre d’éducation physique de Lorient, il s’illustre à partir à partir de 1943 au sein des Forces françaises libres. Gaulliste convaincu, l’abbé entame une carrière politique à l’occasion du retour du Grand Charles en 1958. Il sera bientôt le dernier ecclésiastique à siéger au Palais Bourbon.

Pour en savoir plus...

L’affaire Imre Nagy en Bretagne

Le 16 juin 1958, Moscou annonce l’exécution des meneurs de la révolution hongroise de l’automne 1956. En Bretagne, la presse s’inquiète des méthodes soviétiques qui rappellent inévitablement les purges staliniennes. Au-delà de la simple émotion, l’affaire Imre Nagy montre les failles qui empêchent les gauches de s’unir pour s’opposer au retour controversé du Général.   

Pour en savoir plus...

1958 : année écolo ?

Lorsqu’on songe à 1958 viennent rapidement en tête de nombreuses images : le retour au pouvoir du général de Gaulle et l’avènement d’une nouvelle constitution sur fond de guerre en Algérie, même si celle-ci ne dit pas encore son nom. Rares sont probablement celles et ceux qui associent cette année à la lutte en faveur de l’environnement. Pourtant, par bien des égards, 1958 c’est en Bretagne l’année écolo.

Pour en savoir plus...

législatives de 1958 : une vague de clarté ?

Grignotée par les sciences politiques, l’histoire politique n’est probablement pas la discipline la plus à la mode en ce moment. Elle est pourtant passionnante tant l’objet au cœur de l’analyse – le vote – est au final difficile à cerner et à interpréter. De surcroît, en introduisant de la nuance et en invitant à la mesure, elle éclaire d’une lumière bienvenue les affres d’une actualité chaude que l’on interprète trop souvent sans recul.

Pour en savoir plus...

Du pinard dans les cartables

S’il est un cliché peu flatteur qui colle souvent à la Bretagne, c’est bien celui de l’alcoolisme. Malgré le combat acharné des autorités civiles, militaires et religieuses, la consommation d’alcool met du temps à reculer. Pire, dans les années 1950, plus de la moitié des enfants boivent du vin ou du cidre dans leur eau. C’est ce qu’expose une étude alarmante publiée en 1958. 

Pour en savoir plus...